Nouveau rapport GEM sur les femmes entrepreneures

Nouveau rapport GEM sur les femmes entrepreneures

Tous secteurs

Depuis 2015, l’entrepreneuriat féminin a progressé de 10% réduisant l’écart avec les hommes de 5%.

Le nouveau rapport de GEM  « Global Entrepreneurship Monitor » sur les femmes entrepreneures vient de sortir. Il démontre que depuis le dernier rapport de 2014/2015, l’entrepreneuriat féminin a progressé de 10% réduisant l’écart avec les hommes de 5%.


La création d’entreprise par des femmes est globalement en progression.

Au cours des dernières années, dans les 74 pays étudiés à travers le monde, ce sont près de 163 millions de femmes qui ont créé une entreprise tandis que 111 millions de femmes dirigeaient des entreprises déjà constituées. 

« Ce constat illustre non seulement l’importance des femmes entrepreneurs dans le monde, mais met également en évidence leur contribution à la croissance et au bien-être social », explique Donna Kelley, professeur au Babson College et co-auteur du rapport. « Les femmes entrepreneurs apportent un revenu à leurs familles, elles génèrent des emplois dans leurs communautés et créent des produits et des services dont bénéficie la société dans son ensemble. »


Les femmes européennes sont de plus en plus confiantes dans leur capacité à créer une entreprise.

Malgré un taux d’activité entrepreneuriale (TEA) féminin faible, l’Europe se distingue par un pourcentage de femmes entrepreneurs diplômées supérieur à celui des hommes (avec une moyenne de 22%). Alors que les femmes sont moins susceptibles de créer une entreprise en Europe que dans des économies moins développées, on note une augmentation de l’ordre de 10% du nombre de femmes européennes estimant qu’il existe aujourd’hui de réelles opportunités de créer une entreprise.

10% de l’ensemble des femmes interviewées sont des travailleurs indépendants qui n’ont aucun projet de recrutement dans les 5 prochaines années. C’est en Europe qu’on rencontre la part la plus importante de femmes travaillant seules qui n’ont aucune intention de créer des emplois.

Quelques chiffres en Europe et en Amérique-du-Nord

  • Aux Pays-Bas, la moitié des femmes entrepreneurs travaillent seules, soit 2.5 fois plus que les hommes.

  • L'Amérique du Nord montre les taux d'éducation les plus élevés chez les femmes entrepreneurs, avec 84% ayant obtenu un diplôme d'études postsecondaires ou supérieures.

  • L'Europe se démarque pour avoir des femmes plus instruites que les hommes entrepreneurs : 22% de plus, en moyenne.
  • Malgré la forte visibilité des entrepreneurs dans la culture américaine, seulement 27% des femmes américaines disent connaître un entrepreneur. Un pourcentage similaire est signalé en Europe.

  • L'Europe a le plus haut taux de femmes ayant une entreprise où elles travaillent seules, alors que l'Amérique du Nord, a le taux le plus faible.

  • C’est l’Amérique du Nord qui détient le plus haut niveau d’innovation avec 38% des femmes qui déclarent avoir des produits et des services innovants dans leur entreprise.

  • 60% de l’activité entrepreneuriale des femmes se situent dans le secteur du commerce du gros et du détail.

  • Environ 5% des femmes en Amérique du Nord, en Amérique latine, en région MENA et en Asie ont personnellement fourni des fonds aux entrepreneurs. Tandis que seulement 3,5% des femmes sont des investisseurs en Europe.

 

Consultez l'intégralité du rapport GEM sur les femmes entrepreneures.

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ