Émilie Bonnivard, députée de la 3e circonscription de la Savoie

Emilie Bonnivard CCI Savoie

Territoires

Conseillère régionale depuis décembre 2015, députée de la Savoie depuis juin 2017, Émilie Bonnivard est coprésidente, avec Gilbert Guigue, de l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprise - Savoie. Elle est également rapporteure spéciale du budget du Tourisme

Comment analysez-vous la situation économique de la 3e circonscription de la Savoie, votre circonscription ?


La circonscription est composée de trois territoires très différents. La situation n’est pas identique à La Ravoire - Challes-les-Eaux, en Combe de Savoie ou en Maurienne, mais il y a une relance économique bien présente, comme au niveau régional et au niveau national.

En Maurienne, le taux de chômage était de 7 % au troisième trimestre 2017. C’est le plus faible taux du département de la Savoie. À La Ravoire et en Combe de Savoie, le taux est le même que la moyenne du département, 7,6 %, avec une baisse des demandeurs d’emploi de catégorie A, ce qui est plutôt intéressant.

 

Les secteurs d’activités progressent-ils tous de la même manière ?

L’ensemble de la circonscription bénéficie d’une reprise économique intéressante. Sur le territoire, la part de l’industrie est encore importante. Après des moments traumatisants ces dernières années, la tendance est plutôt à la croissance et à l’investissement. À ce titre, des entreprises ont bénéficié des aides directes à l’industrie remises en place par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit d’accompagner l’investissement permettant de l’innovation et du développement d’activité. L’idée est de protéger l’activité, de la développer et de faire en sorte que les entreprises se positionnent sur des secteurs différenciants pour gagner des parts de marchés.

 

Alors qu'elles enregistrent une hausse de leur activité, les entreprises industrielles ont du mal à recruter. Pourquoi ?

C’est une difficulté que nous avons du mal à résorber. Il est difficile de trouver des personnes qui veulent travailler dans ces métiers, qui sont pourtant des métiers d’innovation et d’avenir. Quand je rencontre des chefs d’entreprise, ils ne me parlent pas de financement mais de recrutement. Ce sujet pose la question de la formation et de l’apprentissage, la question de l’attractivité des entreprises industrielles et la question de l’incitation des demandeurs d’emploi à se former pour travailler dans ces secteurs.

Il y a un gros travail à effectuer par tous les acteurs de l’emploi et de la formation. Il faut arriver à travailler tous ensemble pour orienter les demandeurs d’emploi vers des formations qualifiantes, certes coûteuses, mais qui offrent de vrais débouchés.

Ces difficultés de recrutement sont-elles aussi liées à l’attractivité des territoires ?

La Savoie et la Haute-Savoie sont des départements très dynamiques en termes démographiques. Dans le même temps, la vallée de la Maurienne perd des habitants.

Entre 2007 et 2014, elle a subi une baisse de 2 % de sa population, pendant que le reste de la Savoie augmentait de 5,3 %. Cette lacune démographique est liée à beaucoup de facteurs alors qu’il y a des opportunités d’emplois. Il y a une vraie difficulté à attirer des jeunes et des cadres pour des raisons liées à une image erronée de la vallée. À chacun de mes déplacements je suis une VRP de ce territoire mais je suis forcée de constater ce problème persistant d’image, même de la part de Savoyards, qui imaginent une vallée lointaine, alors que l’autoroute a totalement changé le rapport à la distance et à la durée.


Pourquoi dans les autres territoires de la circonscription, qui n’ont pas ce déficit d’image, les entreprises rencontrent-elles également des problèmes de recrutement ?

Chaque territoire est différent, c’est vrai, avec des atouts et des handicaps parfois contraires. La Combe de Savoie, avec le secteur de La Rochette et la vallée des Huiles, occupe une place stratégique entre l’Isère et les différents axes de communication de la Savoie mais manque vraiment de solutions de transports publics. Avec leurs atouts, ces secteurs pourraient être vraiment attractifs, à condition de les rendre plus accessibles.

 

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le Partenaires Savoie n°136 d'avril 2018

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ