Franck Lombard, président d’Arlysère

franck lombard cci savoie

Territoires

Maire d’Ugine et premier vice-président du Conseil départemental, Franck Lombard préside la communauté d’agglomération Arlysère depuis sa création, le 1er janvier 2017.

Franck Lombard commente pour Partenaires Savoie les progrès enregistrés en deux ans en matières économique et touristique.

Comment Arlysère s’est-elle appropriée la compétence « développement économique » que lui confie la loi NoTRE ?

Nous avions déjà des éléments. Au sein de CoRal, la communauté de communes de la région d’Albertville, une commission travaillait au développement économique en lien avec l’Agence économique de la Savoie et avec la Société d’aménagement de la Savoie, concessionnaire des zones économiques. Il y avait un travail quasi quotidien de suivi et il existait déjà une harmonie entre l’offre de la CoRal et celle de la Haute Combe de Savoie à travers un travail partenarial. Arlysère a récupéré ce savoir-faire.

 

Comment se déroule le travail ?

Le développement économique ce n’est pas un travail de bureau. C’est un travail de réseau, de relations. C’est un travail de tous les instants, avec des élus et des partenaires impliqués. La commission développement économique se réunit très souvent. Elle est réactive, pour l’implantation d’entreprises et pour le développement des entreprises locales. Nos entreprises doivent pouvoir se développer sur place.

 

Comment sont abordées les questions de déplacements professionnels ?

Nous sommes dans une stratégie de bon sens. Nous avons été les premiers à proposer, et ça a été accepté, que les transports scolaires soient ouverts aux salariés et aux habitants. Nous avons optimisé ce réseau et nous poursuivons la réflexion engagée il y a plusieurs années pour perfectionner et pour optimiser l’offre globale, avec des lignes régulières entre les différents pôles.

 

Comment développer encore les alternatives à l’automobile ?

Il nous reste à réfléchir comment améliorer les liaisons vers les entreprises. A Ugine, les horaires des transports publics sont adaptés à ceux de l’usine Ugitech. Nous allons continuer à travailler à l’adaptation des transports à notre territoire de montagne. Il n’est pas facile de se déplacer en vélo, même à assistance électrique. Nous avons fait beaucoup de pédagogie. Ça s’améliore, mais le vélo électrique ne résoudra pas tout.

 

Quelles perspectives ouvrent la création d’un office intercommunal de tourisme ?

Nous avions anticipé l’évolution de la loi pour compenser l’absence d’office de tourisme sur le territoire de l’ex-communauté de communes de la Haute Combe de Savoie. Nous avons commencé en créant des produits autour du vélo et de la randonnée puis avec la mise en place de la Maison du Tourisme. Le Val d’Arly avait également anticipé avec la mise en place d’un office de tourisme intercommunal regroupant six offices de tourisme. Les offices de tourisme des Saisies, de Beaufort et d’Arêches subsistent. La commission tourisme de l'agglomération coordonne l'ensemble des politiques touristiques avec tous les professionnels. Il ne s’agit pas d’avoir un seul office de tourisme mais de travailler les complémentarités, de partager les compétences et les points forts pour améliorer notre performance touristique l’hiver, l’été et sur les quatre saisons.

 

Lire l'intégralité de l'interview sur Partenaires Savoie n°142 du mois de mars 2019

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ