Jean-Paul Margueron, président de Coeur de Maurienne Arvan

jean paul margueron CCI Savoie coeur de maurienne arvan

Territoires

Premier adjoint au maire de Saint-Jean-de-Maurienne, Jean-Paul Margueron préside la communauté de communes Coeur de Maurienne Arvan (3CMA) créée le 1er janvier 2017.


Comment la communauté de communes Coeur de Maurienne Arvan s’est-elle appropriée la compétence
« développement économique » que lui confie la loi NOTRe ?

Il ne s’agit pas d’une compétence nouvelle. Les zones d’activités économiques étaient déjà dans le giron de la communauté de communes Coeur de Maurienne. Depuis la création de la communauté de communes Coeur de Maurienne Arvan nous avons régularisé certaines situations, en rachetant des zones
d’activités encore communales. L’industrie, le tourisme, le commerce et l’agriculture font partie de la compétence économique. Pour l’agriculture, nous avons repris le modèle des actions de la communauté de communes de l’Arvan en apportant des aides financières pour la construction de bâtiments. Nous arrivons à mobiliser 80 000 à 100 000 euros par an.

 

Qu’en est-il de l’organisation de la promotion touristique ?

C’est vraiment nouveau pour nous. La loi NOTRe ne nous facilite pas les choses, ni la loi Montagne avec les notions de stations classées. Nous avons créé un office de tourisme intercommunal assurant les compétences de promotion, d’accueil et d’information pour Saint-Jean-de-Maurienne, les communes de vallée et les stations qui ne sont pas classées : Les Bottières (Saint-Pancrace) et Albiez. Le Corbier, La Toussuire et Saint-Sorlin-d’Arves sont classées et n’ont pas l’obligation de rejoindre l’office de tourisme intercommunal. Saint-Jean-d’Arves et Les Karellis sont en attente de classement. Ce n’est pas simple alors que le potentiel est important. Le tourisme représente 40 % de l’activité économique.

 

Quelles démarches menez-vous pour renouveler la clientèle des stations de sports d’hiver ?

Notre difficulté est que chaque station engage ses propres actions de promotion. L’office de tourisme intercommunal travaille à la mise en place de conventions pour essayer de mieux se connaître et de mieux travailler ensemble. La réflexion porte sur la création d’un office de tourisme commun aux stations, à l’échelle des Sybelles par exemple, complémentaire de l’office de tourisme intercommunal couvrant l’ensemble du territoire. La promotion estivale du territoire en été est plus simple. Nous travaillons tous sur la promotion du cyclisme et des sentiers de randonnée.

 

Comment est organisé le travail pour développer l’attractivité économique du territoire ?

La communauté de communes Coeur de Maurienne Arvan a un chargé de mission pour les questions liées à l’industrie et au développement des zones économiques. Il travaille en lien étroit avec Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises qui a conservé une antenne à Saint-Jean-de-Maurienne. À Hermillon et Saint- Jean, les zones d’activités sont complètes. Il reste quelques surfaces disponibles à Villargondran et à Saint-Julien mais nous avons le projet d’une nouvelle zone d’activités à Saint-Jean.

 

Lire l'intégralité de l'interview sur Partenaires Savoie n°143 du mois de juin 2019 (p.18)

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ