Sans le ski, tout est fini

Sans le ski, tout est fini

Tous secteurs

Le 26 novembre, le président de la République annonçait la non-ouverture des domaines skiables pour les vacances de Noël. Un mois plus tard, le constat était implacable. Sans possibilité de skier, les vacanciers se sont détournés des stations, malgré les

En proposant des initiations au ski de randonnée ou au ski nordique, les professionnels de la montagne ont été réactifs. Les responsables des domaines skiables ont soutenu la démarche en ouvrant et en sécurisant des pistes. Mais les efforts n’ont pas été payés en retour. C’est l’avis de Jean-Luc Boch, maire de La Plagne Tarentaise, président de l’Association des maires de stations de montagne : « C’est positif de constater que l’on peut mettre en place des choses très rapidement ou de promouvoir mieux des activités qui existent déjà. On ne découvre pas qu’il est possible de venir à la montagne sans faire de ski. L’offre complémentaire est importante, mais sans le ski et toutes les glisses alternatives, la fréquentation n’est pas au rendez-vous. Le ski est indispensable à la fréquentation de nos massifs, donc à la sur vie des montagnards sur leur territoire. Il faut vraiment l’avoir en tête. Il n’est pas question de laisser couler 70 ans d’évolution de la montagne en l’espace de deux mois, faute d’avoir compris comment fonctionne un territoire de montagne. Sans le ski, tout est fini. Nous en avons désormais la certitude. » Outre les conséquences économiques et sociales des décisions prises en novembre, l’élu n’a toujours pas digéré la manière dont le début de sais on a été balayé : « Nous sommes dans un mode de fonctionnement où le pragmatisme n’est pas de mise. Nous sommes des territoires d’exception pour les dépistages, les protocoles sanitaires, l’isolement des cas positifs. Nous sommes les seuls à avoir effectué ce travail, mais on ne nous écoute pas. Nous sommes les boucs émissaires mais, alors que les bars, les restaurants, les domaines skiables ne sont pas ouverts, le virus continue de se propager. Tout ce que l’on nous reproche est faux et erroné. Il faut arrêter de repousser sans cesse les dates et prendre ses responsabilités. Les montagnards prennent les leurs en étant capables d’assurer la sécurité des vacanciers et des travailleurs saisonniers sur les territoires. Il faut que l’Etat nous écoute et qu’il nous fasse confiance », militait le représentant des maires de montagne début janvier

 


 

Article à retouver dans le Partenaires Savoie supplément hiver n°151

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ