Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

À vos côtés à chaque étape de votre projet

ACCUWATT TECHNOLOGIES LAURÉATE DU PLAN DE RELANCE

Spécialiste du stockage d'énergie en environnement difficile, pour l'armée, l'aéronautique, le nautisme, le secteur médical... Accuwatt Technologies souhaite se développer sur de nouveaux marchés.
  • #INDUSTRIE
  • ACCUWATT TECHNOLOGIES LAURÉATE DU PLAN DE RELANCE
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Jeudi 7 octobre 2021

    Depuis sa création, en 2004, l'entreprise que dirige désormais Vincent Rigal est devenue une référence de la mise en oeuvre de batteries lithium techniques. Classés « secret défense », certains de ses produits accompagnent les forces armées françaises sur les terrains les plus difficiles. Pour créer ces unités mobiles, de toutes tailles, les équipes d'Accuwatt Technologies (Aiton), développent et assemblent leurs propres modules et cartes électroniques de gestion.
    « Nous avons travaillé avec le 13e Bataillon de chasseurs alpins, à Annecy, pour connaître les besoins du soldat sur le terrain. Nos unités mobiles d'énergie et nos batteries stationnaires embarquées évitent de transporter des piles et des batteries qu'il faut ensuite recycler », explique Vincent Rigal.


    Au fil des ans, les ingénieurs de l'entreprise ont travaillé sur des modules pouvant servir à l'élaboration de différents ensembles. Cette approche permet d'envisager de nouveaux débouchés sans avoir à inventer de nouveaux procédés. Le nombre d’éléments en lithium varie selon l'utilisation, mobile ou fixe, et la puissance souhaitée.


    « Nous sommes en pleine révolution. Avec un produit haut de gamme, il y a des positions à prendre, dans l'habitat par exemple. Le financement obtenu dans le cadre du plan de relance va nous permettre de passer un cap industriel. Nous allons acquérir une nouvelle machine pour souder des pièces de petite taille avec une extrême précision et une autre pour sertir les éléments de connectique. L'Etat nous apporte 270 000 des 540 000 euros nécessaires », détaille le p.d.g d'Accuwatt Technologies.

    Le savoir-faire acquis depuis 2004 a permis de tester les produits (une soixantaine à ce jour au catalogue) dans des conditions extrêmes de température (de -40 à +70 degrés), d'humidité, de mouvement, sur terre, dans l'air et sous l'eau (jusqu'à 100 mètres de profondeur). Certains équipements ont été conçus et testés pour résister à des tirs d'armes de guerre. Un niveau de performance et une fiabilité « militaires » rassurants pour les propriétaires de chalets isolés, de véhicules tout terrain ou de sites devant durablement fonctionner en autonomie. L'entreprise emploie une douzaine de salariés et s'appuie sur un réseau de sous-traitants locaux et régionaux. L'objectif avoué est de multiplier par deux les effectifs et le chiffre d'affaires (2,1 millions d'euros en 2020) à l'horizon 2025.

     

     

    Un enjeu d'indépendance

    L'accompagnement d'Accuwatt Technologies dans le cadre du plan France Relance fait écho à la stratégie industrielle de la France pour maintenir ou relocaliser des unités de production et des savoir faire stratégiques. « Sur le secteur des batteries militaires, nos concurrents sont américains. La France et l'Europe ne sont pas autonomes en la matière, alors que l'utilisation d'ensembles de batteries se développe de plus en plus, pour remplacer les piles. Il s'agit de marchés de niches. Il n'est pas question de jouer contre les marchés de grandes séries dominés par les Chinois », analyse Vincent Rigal, le p.d.g. de l'entreprise. Un temps engagée dans cette démarche, Accuwatt Technologies a traversé une période difficile, avant sa reprise en 2019. La maîtrise des procédés et la protection des innovations sont les clés de la pérennité de l'entreprise. « La crise de la Covid-19 a démontré l'importance de maîtriser des savoir-faire en France. L'avenir, c'est de pouvoir disposer d'énergie partout, avec le moins de poids possible, alors que le prix des matières premières ne cesse d'augmenter. Dans le secteur militaire, l'avenir c'est le soldat disposant de nombreuses ressources en restant mobile. Avec nos batteries légères, nous sommes capables de répondre à un projet de moto ou de véhicule léger ayant 100 à 130 kilomètres d'autonomie », affirme le p.d.g. de l'entreprise.


    Article paru dans le Partenaires Savoie n°154 d'octobre 2021