Entretien avec Pierre Landes, directeur d'Owens Corning à Chambéry

Owens Corning, Pierre Landes, directeur

Industrie et services à l'industrie

Le groupe américain (ex Vétrotex) a mis en place une nouvelle stratégie industrielle en Europe et a investi 18 millions d'euros sur le site de Chambéry.

En 2011, le groupe américain Owens Corning a mis en place une nouvelle stratégie industrielle en Europe. Dix-huit millions d’euros ont été investis sur le site de Chambéry (ex-Vétrotex) pour la production de verre H, puis dix millions supplémentaires pour l’activité verre coupé. Pierre Landes, directeur d’OCV Chambéry, revient sur les retombées de ces décisions et évoque la situation du site de production et du laboratoire de recherches.

Comment se porte l’activité d’Owens Corning Chambéry ?

Globalement bien. Nous servons essentiellement le marché de l’industrie automobile, grâce au fil coupé. Et ce marché se porte très bien en Europe. Dans l’automobile, nos produits servent essentiellement à la réduction du poids des véhicules. Nous sommes dans le développement des nouveaux véhicules et nos marchés progressent plus vite que la moyenne.

Quelles sont les perspectives ?

La tendance à long terme est une progression de 4 à 5 % de l’activité par an. La nécessité de réduire le poids des voitures pour qu’elles consomment moins continuera à porter cette tendance. Actuellement, les matériaux composites comme les notres représentent 2 à 3 % du total. Ce n’est rien face à l’acier, à l’aluminium, qui est notre principal concurrent, et au bois. Nous devons travailler pour parvenir à remplacer ces matières par nos produits. Pour le fil coupé, d’autres marchés que l’automobile se développent : les produits électroménagers, les pièces en contact avec les aliments, la construction avec le voile de verre pour les plafonds et les sols. Le voile de verre est un produit très technique. À Chambéry, nous fabriquons le fil qui est ensuite mis en oeuvre par deux usines OCV aux Pays-Bas et en Angleterre.

Qu’en est-il des marchés des pales d’éoliennes évoqués lors des investissements de 2011 ?


Il s’agit d’un marché important pour les produits composites, mais nous ne le servons plus depuis Chambéry. Il s’agit de tissus de verre réalisés à partir de pelotes de fils continus. Depuis la réorganisation industrielle des activités en Europe, ces produits sont produits dans une usine du sud de la France, à L’Ardoise, et en Russie. Il s’agit de marchés assez spéciaux, car ils dépendent beaucoup des politiques publiques de subventions.

Quelles sont les perspectives pour l’emploi ?

Les effectifs sont stables. L’activité est bonne. Nos installations sont quasi-saturées. Les perspectives d’embauches sont plus liées au turn-over au sein des équipes, essentiellement les départs à la retraite car peu de personnes quittent la société pour un autre emploi. Nous n’avons pas de perspective d’accroissement des effectifs.

[...]


Lire l'intégralité de l'interview sur Partenaires Savoie n°124 de septembre 2016, p.10

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ