L’apprentissage, un investissement payant pour les entreprises

jean lain CCI Savoie

Apprentissage

Depuis sa création, en 1966, l’entreprise Jean Lain Automobiles a toujours accueilli et formé des apprentis. Cette année, le groupe, qui emploie plus de 1 300 personnes, compte 111 apprentis et alternants dans ses effectifs.

"Nous prenons en main notre destin en formant nos salariés"

Jean-Michel Lain, qui a succédé à son père à la tête de l’entreprise, maintient les habitudes fortement ancrées sur les différents sites que compte Jean Lain Automobiles en Savoie, Haute-Savoie, Ain et Isère. « J’ai toujours vu l’entreprise former ses collaborateurs, dans les métiers de la mécanique mais aussi pour la vente. Notre entreprise a cette spécificité que tous nos métiers sont en tension. Nous prenons en main notre destin en formant nos salariés », explique Jean-Michel Lain.

De CAP à BAC + 3, les apprentis et alternants de l’entreprise sont formés à un total de quarante-cinq métiers, dans cinq secteurs d’activité : mécanique, carrosserie, magasin, vente, fonction support.

Au terme de leur formation, huit apprentis sur dix resteront au sein de Jean Lain Automobiles, dont 14 % pour poursuivre leurs études. Pour certains, le cursus en alternance durera
sept ans…

Pour promouvoir la filière automobile, le groupe Jean Lain a passé des accords avec les Missions locales jeunes d’Albertville et de Grenoble, et intervient régulièrement auprès de collégiens en classe de 3e ou de 4e, dans des forums de l’emploi ou des Job dating.



« L’alternance, c’est le meilleur moyen d’apprendre »


Après un CAP de mécanique préparé dans un garage indépendant de Montmélian, Nicola Manno a rejoint Jean Lain Automobiles en 1999, pour un BAC Pro Mécanique. Embauché comme mécanicien au terme de son apprentissage, en 2001, l’ancien apprenti est désormais chef des ventes du service pièces détachées d’un secteur couvrant la Tarentaise, la Maurienne et le Coeur de Savoie. « En 3e, j’avais les moyens d’aller au lycée, mais ma passion c’est l’automobile. À seize ans, j’ai décidé de préparer un CAP au CFA de l’Erier à La Motte-Servolex, alors que les professeurs et le conseiller d’orientation me disaient que c’était une voie de garage », se souvient Nicola, devenu un ambassadeur de Jean Lain Automobiles et de la formation en apprentissage.

« L’alternance, c’est le meilleur moyen d’apprendre. Au CFA, il y a le cadre scolaire et dans l’entreprise on devient un adulte. Des spécialistes nous transmettent leur savoir-faire et nous demandent de respecter des horaires, des règles, d’avoir de la discipline. Quand j’étais conseiller client, il m’arrivait de recevoir d’anciens professeurs du collège et j’étais fier de leur montrer ce que j’étais devenu », s’amuse Nicola Manno.



Lire l'intégralité de l'article sur Partenaires Savoie n°138 de septembre 2018

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ