« Nous sommes une banque d’intérêt général »

« Nous sommes une banque d’intérêt général »

Tous secteurs

Mathieu Aufauvre, directeur régional adjoint de la Banque des Territoires Auvergne-Rhône-Alpes, présente l’action de l’établissement, filiale du groupe Caisse des Dépôts, en faveur du département.
La crise du Covid-19 n’a pas ralenti le niveau d’interven

De quelle manière est intervenue la Banque des Territoires, durant le confinement et après ?


Au début de la période de confinement, la Banque des Territoires a opéré de manière très pragmatique, en tant qu’investisseur avisé, en accompagnant les différents porteurs de projet que nous suivions déjà.
Par exemple, nous avons agi sur des projets de résidences de tourisme pour permettre aux dossiers d’avancer et d’être lancés, malgré le confinement ; également auprès des bailleurs sociaux en fonction de leurs échéances. La Caisse des Dépôts, via les fonds d’épargne, a vocation à financer la construction de logements sociaux. Nous sommes aussi intervenus pour aider les professions juridiques, notamment les notaires, qui eux aussi ont subi une perte instantanée d’activité.

 

Quelle est l’action de la Banque des Territoires dans le plan de soutien au tourisme voulu par le gouvernement ?


Dès le mois de mai, la Banque des Territoires, conjointement avec Bpifrance (financeur des entreprises), a annoncé un plan de 1,7 milliard d’euros en faveur du tourisme. Les actions menées dans le cadre de ce plan de relance visent à renforcer le développement durable des territoires, notamment l’intégration du numérique afin de consolider la compétitivité de la filière touristique. Il y a un appui stratégique aux territoires pour devenir des destinations durables. Pour la Banque des Territoires, la transition écologique et environnementale est un axe clé de toutes ses actions (1).

 

Comment les actions en faveur du commerce, dont Coeur de Ville, vont-elles être relancées ?


Le programme Action Coeur de Ville ne s’est jamais vraiment arrêté. Il demeure un axe fort de développement de la Banque des Territoires. Nous avons profité de la période de confinement pour affiner certaines actions avec les municipalités. Action Coeur de Ville reste au coeur de nos problématiques. La Banque des Territoires n’est pas l’interlocutrice des commerçants, mais bien celle des collectivités, des bailleurs, des foncières, pour participer à la lutte contre la vacance des cellules commerciales et redynamiser le commerce de centre-ville.

 

Quel est le calendrier de l’accompagnement des « Petites villes de demain » ?


Le gouvernement doit annoncer les petites villes retenues dans le cadre de ce dispositif. Il y aura ensuite un accompagnement, en ingénierie et en animation, pour que ces villes puissent définir des projets. La Banque des Territoires joue son rôle sur tous les territoires, de la métropole ou de la petite commune.

 

Dans quelle mesure la crise du Covid-19 a-telle fait apparaître des solutions originales à pérenniser ?


L’organisation de la Banque des Territoires, avec des directions régionales et une répartition sur l’ensemble des départements, fait que nous sommes proches de nos interlocuteurs. Ce temps de présence est un élément clé pour écouter nos partenaires et imaginer, selon la spécificité des territoires, comment les « bonnes pratiques » peuvent être adaptées en fonction des problématiques et des attentes.
Que les temps soient faciles pour le montage des dossiers, avec la mobilisation de multiples acteurs, ou plus complexes, comme actuellement, nous sommes une banque d’intérêt général et nous accompagnons les collectivités et les porteurs de projet sur le long terme.

 

Proximité au service des collectivités locales

Créée en 2018, la Banque des Territoires relaie au plus près du terrain l’un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts : le conseil et l’accompagnement des investissements des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Organisée en directions régionales, la Banque des Territoires possède une antenne en Savoie, placée sous l’autorité de Philippe Lambert, directeur régional Auvergne-Rhône-Alpes basé à Lyon.

Article issu du Partenaire Savoie n°149 - Octobre 2020

SOYEZ INFORME DE l'ACTUALITE ECONOMIQUE DE LA SAVOIE

ABONNEZ -VOUS A NOS LETTRES D'INFORMATION

Agenda

> Tout l'agenda

Restez connectés

Chambre de Commerce
et d’Industrie de la Savoie

5 rue Salteur
CS 22416
73024 Chambéry cedex
T. 04 57 73 73 73T. 04 57 73 73 73

Venir à la CCI

Horaires CCI : ouvert du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30
Consultez les horaires du Centre de Formalités Entreprise - Formalités internationales - Service Apprentissage

Mentions Légales Contact CCI Savoie - Chambéry Plan du site FAQ